Translate

dimanche 16 juin 2019

Donbass occupé: Zelensky à Marioupol pour célébrer le massacre de civils en mai 2014

BMP de l'armée ukrainienne qui rentrent dans Marioupol pour libérer la ville...de ses habitants réfractaires au pouvoir des putschistes de Kiev.

Samedi 15 juin, Zelensky, le nouvel employé de Washington, s'est rendu dans la ville de Marioupol, dans le sud-ouest du Donbass (zone occupée par l'armée ukrainienne).

Ce pitoyable bouffon est venu célébrer la "libération" de la ville en mai 2014 par les forces répressives de la junte de Kiev, dont les volontaires de ce qui sera plus tard, le "régiment" azov, composé de nazillons de la pire espèce. Pour cette célébration, environ 10 000 collaborateurs du régime de Kiev (sur une ville de près d'un demi-million d'habitants), se sont rassemblés pour cette procession funèbre.

Car, si pour les complices de la junte de Kiev, la ville a soi-disant été "libérée" en mai 2014, pour l'immense majorité de ses habitants, Russes de cœur, le retour des autorités de Kiev, symbolise plutôt l'occupation de leur ville par une armée étrangère répressive et à la longue, lourde à supporter au quotidien, en particulier les criminels de guerre d'azov et les services secrets du S.B.U.

Marioupol est la plus grande ville du Donbass occupée par le régime de Kiev. Le fait que ce régime mortifère y déploie le "régiment" nazi azov est lourd de symbole pour la population russophone.
Pour celles et ceux qui estiment que j’exagère en parlant de "régiment" nazi, je rappellerai pour les plus sceptiques que le symbole de cette unité est la rune du  loup, l'emblème de la deuxième division waffen ss das reich !

D'ailleurs, détail révélateur, la photo en entête de l'article (lien en fin d'article) nous contant cette célébration, ampute une grande partie du drapeau d'azov. Par pudeur, par gène ou par honte ?
Voilà une petite vidéo de recrutement réalisé par les nazillons d'azov.  "J'adore" la tête de mort sur le maillot du décérébré  (emblème des ss). Mais, vous aurez encore des personnes pour dire qu'azov n'est pas composé de nazis...

Voilà les méthodes ces "glorieux combattants". Elles n'ont rien à envier à leurs idoles nazies des tristement célèbres einsatzgruppen lors de la seconde guerre mondiale:

Mais ne compter pas sur les médias pour vous rappeler comment c'est dérouler la "libération" de la ville ! Voilà une vidéo pour les aider, histoire de rafraîchir la mémoire de ces zélés larbins de l'oligarchie atlantistes:
Dans cette autre vidéo, nous pouvons voir des collaborateurs du régime de Kiev invectiver des russophones qui ont l'outrecuidance d'arborer un ruban de la ST-Georges pour les célébrations du 09 mai 1945, symbole de la victoire contre le régime nazi.

Je rassure tout de suite les russophobes primaires, depuis 2017, la fabrication et le port de ce ruban est officiellement interdit depuis le 15 juin 2017 lien de la presse ukrainienne en fin d'article), sauf pour les anciens combattants. OUF, l'Ukraine est sauvée ! Pas de la bêtise de ses dirigeants malheureusement !

Il est effectivement à souhaiter qu'un jour, les habitants de Marioupol puissent célébrer la libération de leur ville. Mais par libération, ses légitimes habitants, entendent, libération de l'occupation des soudards du régime de Kiev et en particulier du "régiment" nazi azov !

Sébastien Hairon, ex volontaire en DNR (République populaire de Donetsk).

Sources pour cet article:
l'article de l'AFP ici
la chaîne youtube de VINCENT PARLIER
la chaîne youtube de THALIE THALIE
l'article de la presse ukrainienne (peu susceptible d'être "pro-russe") concernant l'interdiction du ruban de la ST-Georges ICI
la fiche wikipédia de la division das reich ICI
la fiche wikipédia du "régiment" azov ICI

Aider et soutenir la population du Donbass

Pour venir en aide à la population du Donbass, vous pouvez adresser vos dons à l'association Ouest-Est qui régulièrement effectue des missions humanitaires en leur faveur. Une délégation de Ouest-Est s'est rendu au mois de mai en République populaire de Donetsk pour apporter en plus d'un sourire amical et réconfortant, des biens de première nécessité. Un journaliste de l'agence de presse Sputnik a suivi Nikola Mirkovic et Christelle Néant lors de ses missions.
Pour adresser vos dons, voici le site de l'association Ouest-Est: https://ouest-est.org/nous-aider
Pour aider Christelle Néant dans son travail (journalistique et humanitaire), vous avez toutes les informations en bas de cet article: http://www.donbass-insider.com/fr/2019/06/12/actions-humanitaires-du-mois-de-mai-2019/










Aucun commentaire:

Publier un commentaire