Translate

mercredi 22 mars 2017

La candidate russe interdite de participation à l'eurovision par le régime de Kiev


C'est officiel, le régime de Porochenko vient d'interdire d'entrée en Ukraine pour 3 années, la chanteuse russe,Ioulia Samoïlova.
Cette chanteuse devait représenter la Russie au concours de l'eurovision qui se déroule à Kiev le 13 mai. La police politique de la junte putschiste, le SBU, avait été mobilisé dans cette mascarade dont seule cette clique de corrompu en a le secret. Il faut très clairement avoir un pet au casque, et surtout être animé par une haine aussi stupide que contre-productive, pour interdire à cette jeune femme de venir chanter à ce concours.
                                                        Ioulia Samoïlova    
Car figurez-vous qu'elle a commit un crime impardonnable aux yeux du régime de Kiev :
elle a osé aller chanter en Crimée en 2015 après son rattachement à la Russie, suite au référendum non reconnu par Washingt...euh par la communauté internationale !
La chanson que vous n'entendrez pas et sa chanteuse que vous ne verrez pas, à cause de la bêtise et de la russophobie primaire diligenter par le clan qui détient provisoirement le pouvoir en Ukraine :
Vivement le clap de fin de ce pouvoir issu du putsch de 2014 et que soit chassée définitivement cette clique d'abruti et de criminel !

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                Besoin de votre aide
J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphoniques (vitale pour avoir des infos), abonnement internet etc Merci beaucoup pour votre soutien sans lequel il me serait impossible de continuer ce combat dans la guerre de l'information. Bien à vous.
Sébastien
Vous pouvez m'aider aussi en m’adressant directement vos dons parWestern Union
ou en m'envoyant un don par chèque à l'ordre de Françoise Pincemin (je n'ai plus de compte en banque) : à l'intention de Monsieur Pincemin Carl solidarité internationale 35 rue Ampère esc brde 94400 Vitry/Seine.

mardi 21 mars 2017

Ukraine : la peste brune et ses connexions en France.


Aujourd'hui j'ai décidé de faire cet article sur cette nébuleuse brune et ses ramifications à l'internationale. Qui sont-ils ? Que font-ils ?  Vaste sujet sur un phénomène qui touche tous les pays Occidentaux, Russie comprise. Comment au 21ème siècles peut on se réclamer de cette idéologie ? Comment un Polonais, un Ukrainien ou un Russe, entre autres, peut-il aduler une idéologie qui les considère comme des sous-hommes et qui a martyrisé non seulement leur pays, mais aussi leur peuple lors du dernier conflit mondial ?
Pour les néophytes, je vous invite à lire la fiche wikipédia concernant le régiment azov.
A gauche sur l'image, l'écusson d'azov :


                                                   
                                                         
Le conflit qui se déroule dans le Donbass depuis le printemps 2014 est l'occasion pour cette frange extrémiste de pouvoir rejoindre une zone de guerre, de recevoir un entrainement militaire et bien entendu de parfaire le parfait manuel du "bon" petit nazillon auprès de leurs collègues Ukrainiens. L'été dernier, un Français s'est fait arrêter en Ukraine avec des armes, des munitions et des explosifs pour semble-t-il commettre des attentats et actions violentes en France Le Figaro Outre le mercenaire Gaston Besson, qui s'était déjà illustrer aux cotés des nostalgiques des oustachis Croates lors de la guerre en ex-Yougoslavie, un autre Français, Benoit hardy a lui aussi rejoint le régiment néo-nazi azov et autres nostalgiques de Stepan Bandera en Ukraine.
 la carte du "volontaire" Besson au sein d'azov :

En France, le régiment azov bénéficie du soutien de la section locale de la division misanthropic. Cette "division", groupuscule racialiste blanc qui propagande l'idéologie du troisième reich en France au travers de conférence et de rassemblement lors de concerts de "musique" rac (rock anticommuniste) ou NSBM (national-socialist black métal), alliant pollution sonore, paroles anti immigré, antijuif, anti tout ce qui n'est pas blanc en fait. Lors de ces rassemblements, ils en profitent pour vendre toutes sortes de produits allant des autocollants aux livres (avec beaucoup de photos, vu le niveau intellectuel, ça vaut mieux) en passant par les inévitables drapeaux et autres t-shirts de leurs emblèmes.


Ces photos ont été prises lors d'une réunion entre nazillons, en soutient au régiment azov. Cette réunion initialement interdite par la préfecture de Loire-Atlantique en janvier 2016, a finalement eu lieu de manière confidentielle avec une petite vingtaine de participants.

Tous étaient du secteur de la région Bretagne et de ses alentours. Un ancien "combattant" d'azov était présent à cette soirée entre bas du bulbe, pour raconter son expérience de soudard sur le front de l'est. Oui, ces nazis aiment bien cette référence du front de l'est. Pourtant, ils ne devraient pas trop aimer, car la dernière fois, ça s'est  plutôt mal terminé pour les nazis dans ce secteur !
Bien entendu, ces apologistes de la haine, qui ne sont pas à une contradiction près, vous affirme la main sur le cœur que le régiment azov n'est pas composé de nazi. D'ailleurs pour nous le prouver, nos apprentis nazillons tiennent absolument à démentir cette odieuse comparaison avec le nazisme en se prenant en photo lors de cette soirée...en faisant le salut nazi et en posant avec un drapeau du troisième reich !

Alors, vous voyez bien qu'il s'agit de pures calomnies à leur égard  !
Voici l'emblème de la "division" mysanthropic :
Voici le symbole des divisions SS, en l’occurrence pour cette image, il s'agit de la 3ème panzerdivision SS "totenkopf". Nous y retrouvons la fameuse tête de mort qui orne le drapeau de la mysanthropic "division"

Pas d'amalgame bien entendu ! Puisque l'on vous explique depuis bientôt 3 ans, dans nos médias collabos, en long, en large et surtout de travers que ce ne sont pas des nazis, mais des gentils patriotes, au pire des ultra-nationalistes !
La "division" misanthropic a des tumeurs implantées dans plusieurs pays : USA, Ukraine, Russie, Espagne, Suisse, Allemagne, Italie et sans aucun doute au Canada aussi.
Il s'agit comme nous l'avons vu d'un mouvement ouvertement nazi, racialiste qui agit au grand jour et qui se vante de plusieurs meurtres en Ukraine contre des civils.

En complément voir l'article de DONIPRESS
Les dossiers du blog d'Olivier Berruyer Les Crises

Le documentaire de Paul Moreira
Le reportage de France 2



Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                            Besoin de votre aide
                                                             
J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphoniques (vitale pour avoir des infos), abonnement internet etc Merci beaucoup pour votre soutien sans lequel il me serait impossible de continuer ce combat dans la guerre de l'information. Bien à vous.
Sébastien

Vous pouvez m'aider aussi en m’adressant directement vos dons parWestern Union 
ou en m'envoyant un don par chèque à l'ordre de Françoise Pincemin (je n'ai plus de compte en banque) : à l'intention de Monsieur Pincemin Carl solidarité internationale 35 rue Ampère esc brde 94400 Vitry/Seine.

samedi 18 mars 2017

Une semaine ordinaire dans le Donbass : un mort et 9 blessés parmi les civils...

Pendant la "campagne" présidentielle en France, où les médias se gaussent sur les costards de Fillon, et qu'ils continuent de nous faire la promotion du VRP des Rothschild, le peuple du Donbass continue de mourir et de souffrir sous les obus du régime de Kiev.
Le peuple du Donbass, comme les autres peuples sur le reste de la planète, victime de l’ingérence meurtrière de Washington, n'intéresse pas nos moralisateurs, dont le sensationnalisme et l'émotion à géométrie variable se doivent d'aller dans le sens des intérêts états-uniens et de l'oligarchie apatride financière.
Il n'y a jamais un seul article de cette presse subventionnée pour faire le décompte macabre des victimes civiles de ce côté de la ligne de front. Ils s'en foutent royalement ! Par contre, dès qu'un ukrop (soldat ukrainien)  se fait tuer par un résistant du Donbass, c'est systématiquement et servilement rapporté par nos valeureux kapos atlantistes.
Cette semaine, comme malheureusement toutes les précédentes, Edouard Bassourine, le porte-parole du ministère de la défense de la DNR (République Populaire de Donetsk) fait un compte-rendu hebdomadaire sur les violations de cessez-le-feu perpétré par l'armée ukrainienne. Il annonce méthodiquement, en plus de ces violations, les pertes civiles, les pertes militaires et les destructions liées à ces bombardements.
Vous avez déjà vu les médias en parler ?
Cette semaine, un civil a été tué, 9 autres blessés. En plus de ces victimes, 4 soldats républicains sont morts et 2 autres ont été blessés. Au niveau des destructions, 49 habitations ont été endommagées...
Pendant que j'écris cet article, de violents bombardements frappent le district de Petrovski, au sud-ouest de Donetsk !
Une nouvelle semaine ordinaire débute dans le donbass...
Sources de l'article ici ici et

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                Besoin de votre aide
J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphoniques (vitale pour avoir des infos), abonnement internet etc Merci beaucoup pour votre soutien sans lequel il me serait impossible de continuer ce combat dans la guerre de l'information. Bien à vous.
Sébastien
Vous pouvez m'aider aussi en m’adressant directement vos dons parWestern Union 
ou en m'envoyant un don par chèque à l'ordre de Françoise Pincemin (je n'ai plus de compte en banque) : à l'intention de Monsieur Pincemin Carl solidarité internationale 35 rue Ampère esc brde 94400 Vitry/Seine.

jeudi 16 mars 2017

Le blocus économique du Donbass officialisé par le régime de Kiev.


Hier, Porochenko, le gouverneur de la province états-unienne ukrainienne, a décidé d'officialiser le blocus du Donbass. Seul l'humanitaire et les civils se rendant en Ukraine seront en mesure de franchir la frontière avec les deux Républiques indépendantes DNR/LNR) Libération

Le blocus qui a démarré le 25 janvier à l'initiative de groupe nazi, soi-disant anciens combattants de l'armée, vise à empêcher tout commerce entre les jeunes Républiques et l'Ukraine.



Le but de ces extrémistes est double : tenté vainement d’asphyxier économiquement les habitants du Donbass libre et de pousser Porochenko vers la sortie en lui imputant les problèmes résultant de ce même blocus.Avec cette technique, ils étaient sûres de gagner à tous les coups ! Soit Porochenko les délogeait et il passait pour celui qui laissait faire le commerce avec l'ennemi, soit il officialise le blocus et s'accorde un mince sursis avec l'extrême-droite ukrainienne.

Mais, de facto, Porochenko est bel et bien sur un siège éjectable. Car les pertes pour l'économie ukrainienne vont-être catastrophique suite à ce blocus. D'ores et déjà, l'estimation des pertes annuelles pour 2017 se chiffrera au minimum à 7,5 milliards de dollars et 75 000 emplois qui passeront à la trappe source

Il reste une option à cet oligarque : faire monter la pression militaire contre les deux Républiques pour occuper les néo-nazis et autres fachos de bandériste , qui vont, une fois de plus servir d'idiots utiles aux intérêts de Washington (créé des troubles et justifier la présence de l'otan dans l'est de l'Europe) et peut-être permettre à Porochenko de prolonger son bail locatif dans son palais doré de Kiev. Scénario dangereux et meurtrier pour la population du Donbass, mais Washington comme le pantin qui trône à Kiev n'en ont cure ! Autre avantage pour le marchand de chocolat : tous les idiots utiles qui mourront sur le front contre les forces républicaines, ne viendront plus contestés le pouvoir des oligarques qui ruinent l'Ukraine et volent le peuple.


Il ne faut pas oublier que Porochenko est financièrement soutenu par l'Union Européenne, le F.M.I et la banque mondiale. C'est ce mois-ci, comme par hasard, que le fond vautour de Lagarde doit débloquer un milliard de dollars pour le régime de Kiev. Au vu de cet élément, plus le soutien affiché de l'administration Trump source  vis-à-vis du régime de Porochenko  le soutien extérieur ne semble pas défaillant pour l'instant. Quant au soutien de la population, il est au niveau des pâquerettes, mais comme malheureusement dans beaucoup de pays, il y a peu de chances que le peuple Ukrainien se soulève pour virer cette misérable marionnette. Ils se sont déjà fait avoir en 2013/2014 par des manipulateurs et des menteurs qui leur avaient promis monts et merveilles. Trois ans plus tard, l'Ukraine est virtuellement en faillite, près de 10 millions d'habitants sont partis en Russie (Crimée), soit dans les deux Républiques ou ailleurs à l'étranger.
Non seulement le niveau de vie des Ukrainiens s'est aggravé, mais en prime le régime n'a rien trouvé de mieux que de déclencher une guerre contre ce qui était à l'époque une partie de sa population !

Avec cette officialisation du blocus, Porochenko donne une légitimité aux groupes d'extrêmes-droites, ce qui risquent de pousser ces derniers à faire une fois de plus de la surenchère. Car depuis deux jours les bombardements contre la population du Donbass grimpent une nouvelle fois en flèche au risque de provoquer encore et toujours plus de morts et de blessés parmi les civils. Le bilan en moins de 48H00 fait état d'un mort et 5 blessés chez les civils. Plusieurs maisons ont par ailleurs été endommagées à Donetsk, Zaïtsevo etc DAN DONI

Dans quelques jours une nouvelle saison commencera, mais en Ukraine, elles se suivent et se ressemblent. Le courageux peuple du Donbass n'a pas fini de souffrir, avec le silence complice de la médiacratie occidentale, face au régime putschiste de Kiev.

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                               Besoin de votre soutien
J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphoniques (vitale pour avoir des infos), abonnement internet etc Merci beaucoup pour votre soutien sans lequel il me serait impossible de continuer ce combat dans la guerre de l'information. Bien à vous.
Sébastien

Vous pouvez m'aider aussi en m’adressant directement vos dons parWestern Union 
ou en m'envoyant un don par chèque à l'ordre de Françoise Pincemin (je n'ai plus de compte en banque) : à l'intention de Monsieur Pincemin Carl solidarité internationale 35 rue Ampère esc brde 94400 Vitry/Seine.

mercredi 15 mars 2017

L'URSS existe encore : quand le ridicule n'a d'égal que l'imposture journalistique avec le huffington post


Petit billet d'humeur ce soir où je me paye une stagiaire en journalisme officiant sur le site de "fake news", le hufftington post.
En buvant mon café ce matin et en parcourant la presse mainstream sur le net, j'ai bien failli m'étouffer en lisant l'article de ce canard boiteux. Car j'ai dû louper un truc, mais il me semblait pourtant bien que l'URSS n'existait plus depuis 1991.
Je savais que le niveau de l'éducation nationale avait baissé, mais pas à ce point-là tout de même ! Elle avait piscine à la place des cours d'histoire ?

J'ai appris un autre truc, c'est que la Crimée avait été violemment annexée par la Russie ! Combien de morts ? Combien de blessés ? Question cruciale ? Combien de division de l'armée rouge ont participé à cette opération (je me mets à son niveau historique, désolé).
Ah oui, juste pour informer la stagiaire : le rattachement de la Crimée avec la Russie s'est fait en mars 2014, pas en 2015.
Bon je ne vais pas non plus tirer sur une ambulance à 3 roues, mais juste une dernière pour la route comme on dit dans le jargon populaire :
Voilà le niveau ! Bon, Célia, tu es gentille, tu continus à t'occuper des "célébrités" et tu laisses les affaires d'adultes pour les grandes personnes. Merci !
L'article de la stagiaire ici sur le site du Hufftington Post

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                  Besoin de votre aide
J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphoniques (vitale pour avoir des infos), abonnement internet etc Merci beaucoup pour votre soutien sans lequel il me serait impossible de continuer ce combat dans la guerre de l'information. Bien à vous.
Sébastien

Vous pouvez m'aider aussi en m’adressant directement vos dons parWestern Union 
ou en m'envoyant un don par chèque à l'ordre de Françoise Pincemin (je n'ai plus de compte en banque) : à l'intention de Monsieur Pincemin Carl solidarité internationale 35 rue Ampère esc brde 94400 Vitry/Seine.

mardi 14 mars 2017

L'UE prolonge les sanctions de 6 mois contre des personnalités de Russie et du Donbass libre !

L'union européenne a décidé lundi 13 mars 2017 sourcede prolongée les sanctions contre 150 personnalités et entreprises de Russie et du Donbass libre RFI Ces sanctions avaient été élaborées par cette entité technocratique en mars 2014 après le rattachement de la péninsule avec la Russie, suite au référendum populaire en Crimée qui s'était déroulé le 16 mars de la même année. Les sanctions avaient été étendues en juillet et septembre 2014 suite à la guerre se déroulant dans le Donbass (ex-Ukraine), après l'envoi de l'armée de terre et de l'air du régime de Kiev pour mater dans le sang la population civile qui demandait une fédéralisation de leur région.
Petit rappel : voilà comment le régime d'oligarque putschiste a traité et continuer de traiter les civils qui résistent à son pouvoir mortifère. Cette vidéo nous montre les unités de la garde nationale (composé de néo-nazi et de nostalgique de Stepan Bandera, le collabo des envahisseurs nazis de l'Ukraine lors du second conflit mondial). La vidéo est en russe, sous-titrée en Français et en Anglais.
Cette union européenne si prompte à prendre des sanctions contre la Russie dans un conflit où factuellement elle n'est pas impliquée militairement est un non-sens politique et diplomatique de la part de personnage siégeant dans une organisation qui ne représente les intérêts d'aucun européen, ni d'aucun pays vivant sous son joug. Pour le cas de la Crimée, les habitants ayant voté pour son rattachement à la maison mère en 2014 ont, par ce vote, échappé au sort peu enviable que vit le malheureux peuple du Donbass depuis maintenant près de 3 années. Si l'UE était neutre et cherchait véritablement à arrèter cette guerre et qu'elle se souciait des peuples, elle appliquerait des sanctions au régime de Kiev et à son boucher en chef, alias Porochenko. Car ce sont eux et leurs parrains de Washington, avec leurs complices d'Ottawa, Paris, Londres et malheureusement Paris qui sont responsables de cette crise meurtrière. Ce sont eux qui ont soutenu, financé et encouragé le putsch en 2014 contre un président élu. Eux qui ont fermés les yeux sur ces bandes nazies qui ont semé le KO sur le maidan avec la complicité passive et/ou active des idiots utiles qui ne rêvaient que d'argent facile avec l'UE et d'exemption de visa pour aller un jour se faire braquer par une racaille sur les Champs-Elysées à Paris !
Encore un petit rappel pour les néophytes sur la révolution colorée en Ukraine en 2013/2014

Concernant l'Ukraine qui n'en finit plus de sombrer chaque semaine qui passent, dans une obscénité verbale dont le ridicule n'a d'égale que la méchanceté gratuite. La finale de l'Eurovision qui aura lieu à Kiev le samedi 13 mai est une nouvelle fois source de polémique venant de la junte putschiste et de sa police politique, le SBU. Incapable de relancer l'économie de l'Ukraine en panne sèche depuis la prise de pouvoir par la force physique  en février 2014, le régime de Porochenko trouve les moyens financiers d'organiser cette mascarade télévisuelle source L'Ukraine avait remporté ce concours l'année dernière suite à la victoire de la chanson politique de Jamala, une tatare de la Crimée Russe, nous narrant l'expulsion des collaborateurs locaux lors de la libération de la péninsule en 1944. Bien qu'il soit spécifié dans le règlement de ce concours qu'il est proscrit de faire de la propagande politique, cette chanteuse avait pu venir représentée Kiev et remporté la finale d'une manière quelque peu douteuse. Cette année, nos pleurnicheurs professionnels occupant les palais dorés de Kiev, veulent interdire la candidate Russe de participer à la finale à Kiev, sous le fallacieux prétexte qu'elle s'est rendue en Crimée pour...y chanter BFM TV Kiev parle de propagande venant de Moscou...C'est vraiment l'hôpital qui se moque de la charité. Car la chanson de cette jeune femme Russe n'a absolument rien de politique, contrairement à la chanson Ukrainienne de l'année dernière.
Voilà l'arme de destruction massive envoyée par Moscou contre les "gentils démocrates" de Kiev :

S'ils tremblent d'angoisse et de peur devant une jeune femme en fauteuil roulant, qu'est-ce que ça va-être le jour où les armées des deux républiques passeront à la contre-offensive pour chasser les soudards et autres nazillons de Kiev, martyrisant la population civile du Donbass depuis maintenant bien trop longtemps !

Malgré les crimes commis par Porochenko et sa clique, le ministre des affaires étrangères du Luxembourg, cette lessiveuse de la mafia mondialiste qui y planque "son" argent volée aux peuples, est allé avec son homologue visité le front et soutenir par sa présence la guerre que mène ce régime corrompu et sanguinaire source
Est-ce vraiment une photo digne d'un ministre qui fait la pose devant un hélicoptère de combat bras dessus bras dessous avec Klimkin, alors qu'à quelques kilomètres de là, des civils sont martyrisés par le régime de Kiev ?

Ce ministricule a visité pendant son séjour (13 et 14 mars), un musée dédié aux "héros" qui combattent et tuent des civils depuis 3 ans.
Contrairement à cette statue créée par la propagande de Kiev, les enfants du Donbass et leurs parents n'ont que mépris et dégoût fassent aux agissements immondes perpétrés par cette armée qui les terrorise "courageusement" avec son artillerie depuis le printemps 2014 !

Gageons que dans ce musée pour nombriliste et où l'apologie de crimes de guerre et contre l'humanité sont portés au pinacle, cette photo ne figurera jamais pour rappeler la mémoire de tous ces innocents morts sous les obus de l'artillerie ukrainienne
Voilà à quoi ressemblent les civils du Donbass après les agissements de cette armée criminelle aux ordres d'une junte illégitime et qui auront conduit l'Ukraine sur la voie de la destruction et la fuite d'une partie de plus en plus nombreuse de sa population vers des cieux plus cléments.
La photo 2  date de juillet 2014. Elle a été effectuée dans un parc à Gorlovka, au nord de Donetsk suite à un bombardement de l'artillerie ukrainienne.
Photo 1 : Kristina et sa fille Keira, en vie, heureuse et ne demandant qu'à continuer de l'être.
Photo 2 : le régime de Kiev en a décidé autrement...


Voilà le régime que soutient cette entité technocratique qui proclame à longueur de temps que "l'Europe" c'est la paix ! Non, cette "Europe"-là, c'est la guerre, c'est la misère sociale et économique et fine une mise en esclavage des peuples au profit de l'oligarchie bancaire et des marchands de canons !

Plus que jamais, il faut sortir de l'UE (qui n'est pas l'Europe !), de l'euro et de l'otan.


Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                  Besoin de votre aide
J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphoniques (vitale pour avoir des infos), abonnement internet etc Merci beaucoup pour votre soutien sans lequel il me serait impossible de continuer ce combat dans la guerre de l'information. Bien à vous.
Sébastien

Vous pouvez m'aider aussi en m’adressant directement vos dons parWestern Union 
ou en m'envoyant un don par chèque à l'ordre de Françoise Pincemin (je n'ai plus de compte en banque) : à l'intention de Monsieur Pincemin Carl solidarité internationale 35 rue Ampère esc brde 94400 Vitry/Seine.

lundi 6 mars 2017

Jour de fête à Kiev : le F.M.I signe son chèque d'un milliard de dollars !


Pour l'oligarque Porochenko, hier c'était Noël avec beaucoup d'avance. Effectivement, le F.M.I de madame Lagarde va faire un bon gros chèque d'un milliard de dollars au régime de Kiev. L'accord de principe a été acté hier, dimanche 5 mars 20 minutes Ici le communiqué (en anglais) du FMI

Attention, ne riez pas ! Le fond monétaire international donne cet argent aux oligarques de Kiev...car la lutte contre la corruption est une priorité du régime putschiste et qu'elle porte ses fruits. Des fruits pourris, c'est sûr, car je ne vois pas où les résultats de la lutte contre la corruption seraient-ils efficaces depuis l'arrivée de Porochenko et de ses complices en 2014 ? Pourtant quand on lit cet article (du 11 février 2017 !)de La Croix, je n'ai pas l'impression que les soutiens financiers de l'Ukraine post-maïdan soient vraiment convaincu des progrès accomplis.
Par contre ce que ne racontent pas les communiqués triomphants du F.M.I et de la junte de Kiev, ce sont les contreparties en échange de ce gros chèque. Si les deux parties en lice affirment que l'âge légal de la retraite ne sera pas modifié pour l'instant, pour le reste nous ne savons rien. Nous avons connu le F.M.I et le régime de Kiev plus bavards que ça...Inutile de se faire d'illusions : le peuple payera d'une manière ou d'une autre, cette obole "offerte" par cette institution. Comme d'habitude, les Ukrainiens n'en verront pas la couleur, par contre, les oligarques, Porochenko en tête, sauront quoi faire de l'argent des contribuables des pays contributeurs du F.M.I.
D'ailleurs elles en sont où les poursuites contre Porochenko suite au scandale des Panama papers RFI
Autre chose aussi : normalement le F.M.I n'est pas censé prêté de l'argent à un pays en guerre. Là où ça devient carrément burlesque, c'est que le régime de Kiev nous pompes l'air depuis bientôt trois années que la Russie a envahi l'est de l'Ukraine, sans en apporter la moindre preuve bien entendu. Mais Kiev nomme son opération militaire dans le Donbass, ATO (opération anti-terroriste)  ! Quelle forfaiture, que ce soit les institutions ou les gouvernements qui soutiennent ce régime corrompu, menteur et criminel qui traite la population du Dombass comme des terroristes, et dans le même temps affirme qu'il est en guerre contre la Russie, sans qu'il y est d'un côté comme de l'autre une déclaration qui officialiserait cette confrontation militaire.

Pour Porochenko et ses amis oligarques, c'est champagne, pour les contribuables c'est la vaseline et pour le peuple du Donbass ça sera encore des obus et des balles pour bientôt la troisième année consécutive. Bravo le F.M.I pour votre soutien à ce régime criminel...

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                    Besoin de votre aide
N'ayant pas droit aux largesses du F.M.I, j'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Malheureusement et de tout temps, l'argent reste le nerf de la guerre. N'ayant plus de moyens financiers personnels, votre aide me sera des plus précieuses dans ce combat contre les mensonges des médias subventionnés qui diffusent la propagande de l'otan et de l'union européenne contre le courageux peuple du Donbass qui lutte pour sa liberté. Vos dons, même les plus modestes, m'aideront dans mon quotidien pour rester dans le Donbass et continuer mon travail de réinformation.
Bien à vous.
Sébastien.

Vous pouvez m'aider aussi en utilisant les services de western union depuis leur site internet ou depuis un bureau de poste (pays d'envoi : Ukraine)
Ou en m'envoyant un don par chèque à l'ordre de Françoise Pincemin (je n'ai plus de compte en banque) à l'intention de monsieur Pincemin Carl Solidarité internationale 35 rue Ampère esc brde 94400 Vitry/Seine