Translate

dimanche 20 mai 2018

Ce n'est qu'un au revoir camarade...

î

Samedi 19 mai, jour de deuil national dans la DNR (République populaire de Donetsk), la population était invitée à rendre un dernier hommage à Oleg Mamiev, indicatif militaire Mamaï, le commandant du bataillon piatnashka.

Cet hommage auquel se sont joints ses frères d'armes, s'est déroulé au théâtre académique de Donetsk. Plusieurs milliers de personnes sont venu accompagner notre commandant lors de cette cérémonie d'adieux.
Le chagrin, accompagné par moments de nuage laissant tomber une pluie, comme pour symboliser toutes les larmes qui coulaient dans nos coeurs à la mémoire de notre chef, mais aussi de l'ami qu'il était devenu pour chacun de ses soldats. Mamaï était le chef dont pouvaient rêver tout soldat: proche de ses hommes, humble, toujours le sourire, et lorsqu'il saluait un de ses hommes, s'était toujours avec une bonne poignée de main et une accolade chaleureuse et sincère. Le tout, accompagné d'un sourire amical qui réchauffait le coeur de chacun d'entre nous. Deux photos symbolisent bien qui était Mamaï. Celle que j'ai prise le 09 mai sur la place Lénine, où je vois mon commandant arrivé humblement dans son uniforme de parade (il était à la tribune présidentielle pour assister au traditionnel défilé de la victoire), mais sans ses médailles, mais toujours avec un franc sourire pour ses hommes qui l'attendaient patiemment.
La deuxième photo, a été prise lors d'une de ces visites sur l'une de nos positions à promka, zone industrielle située entre Adveedka et Yacinovataya. 

Nous y voyons Mamaï au milieu de ses gars et heureux d'être parmi eux. 

Il était comme ça Mamaï et c'est cette image que nous garderont de lui. Plus qu'un chef, un exemple pour nous tous pour ses qualités d'officier, mais aussi et surtout, celle d'un homme généreux, humble et proche de ses soldats.

Pour rappel, Mamaï a été tué lors d'un bombardement effectué par le régime de Kiev le jeudi 17 mai lors d'une visite sur une de nos positions. Grièvement blessé, il est malheureusement décédé à l'hôpital de Yacinovataya des suites de ses blessures.
Il est mort en soldat, au milieu de ses soldats...

Suite à la pseudo révolution de 2014, sponsorisé par Washington et ses larbins de l'UE, Mamaï était venu dans le Donbass pour participer à la défense de la population civile qui venait d'être agressé par l'armée du régime putschiste de Kiev. Il était originaire d'Ossétie du nord et s'était déjà battu en Ossétie du sud suite à la guerre déclenchée par Saakashvili, la marionnette de Washington de l'époque. 

Marionnette que nous retrouverons plus tard comme gouverneur en Ukraine à Odessa...

Il servira dans le bataillon vostok, puis rejoindra la brigade internationale piatnashka dont il finira par en prendre le commandement.

Son dernier voyage commence sous les remerciements chaleureux de la foule reconnaissante, porter et accompagner par ses frères d'armes et se terminera en Ossétie du nord.



 Entre-temps il aura rejoint le célèbre régiment des immortels.


Que le souvenir des morts soit la force des vivants

Sébastien Hairon, volontaire indépendant à Donetsk (DNR)

Sources de l'article:
Agence de presse DAN 
Agence de presse NEWSFRONT et sa chaîne YOUTUBE parmi laquelle vous retrouverez les reportages de KATERINA KATINA 
Agence de presse EADAILY et sa correspondante dans le Donbass KRISTINA MELNIKOVA 
Agence de presse NOVOROINFORM et son photographe sur le terrain, DAWID HUDZIEC 
La page VK du bataillon piatnashka
La page VK du réseau Strelkov

mercredi 9 mai 2018

Donetsk: le régiment des immortels défile à la mémoire de ses héros passés et présents


En ce mercredi 09 mai 2018, à Donetsk avait lieu le traditionnel défilé de la victoire.

Ce défilé célèbre la victoire de l'Union Soviétique contre l'Allemagne nazie et ses alliés lors du second conflit mondial. Cette guerre victorieuse, aura été payé chèrement par le peuple soviétique. Car près de 27 millions de personnes, civiles et militaires auront payé le prix de la barbarie nazie lors de cette confrontation sans commune mesure lors du siècle passé.

Le souvenir des sacrifices du passé est donc honoré chaque année en Russie, mais aussi à Donetsk, capitale de la Répuplique populaire de Donetsk, depuis 2015 lors de cette marche à la mémoire de toutes celles et tous ceux qui sont morts pendant la Grande guerre patriotique de 1941/1945.

Cette marche à la mémoire des glorieux anciens est rejointe à Donetsk, par les martyrs qui sont morts suite à l'agression militaire perpétrée par le régime de Kiev au printemps 2014.
Le régiment des immortels consiste à défiler dans la dignité, mais sous les remerciements et applaudissements de la population locale reconnaissante des sacrifices consentis par les courageux soldats les défendant contre la menace persistante de l'armée ukrainienne positionnée à quelques kilomètres du centre-ville de Donetsk.

Cette année j'ai eu l'honneur de participer à ce défilé avec mes frères d'armes du bataillon piatnachka où nous avons porter les portraits de nos trop nombreux camarades tombés au champ d'honneur.






J'avais couvert le 09 mai 2017 à Donetsk comme "journaliste" où l'émotion est des plus palpables. 

Cette année, être au coeur de ce défilé à quelque chose de particulier. J'avais une certaine fierté à participé à ce défilé, le vivre de l'intérieur, mais aussi un certain sentiment d'impuissance, lorsque qu'une jeune veuve défilant à mes cotés, ne put retenir ses larmes en entendant les clameurs de reconnaissance de la population lors de notre passage. Cette journée fut riche en émotion, toutes et tous, acteurs et spectateurs, nous pouvons tous être fièrs de cette journée commémorative en hommage à nos camarades.
Cette année, environ 72 000 personnes ont participé au défilé du régiment des immortels à Donetsk. Année après année, de plus en plus d'habitants se déplacent pour ce moment de communion transgénérationnelle.

A titre personnel, je n'oublierai pas cette journée, ni tous ces portraits portés aussi bien par une babouchka, que par un enfant honorant la mémoire d'un parent qu'il n'aura pas, ou peu connu. 

Pour terminer ce petit compte-rendu, je conclurai en partageant ce vidéo-clip de la dernière chanson d'Oleg Gazmanov ayant pour thème le régiment des immortels. Oleg Gazmanov qui nous fera l'honneur de sa présence pour un concert dans notre ville, pour la fête nationale de la DNR (République populaire de Donetsk), vendredi 11 mai.



Que le souvenir des morts soit la force des vivants !

Sébastien Hairon, volontaire indépendant à Donetsk (DNR)

Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions sur mon paypal ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine). Je aussi d'un patreon pour les personnes souhaitant devenir "mon patron".
Vos dons me serviront à payer me payer du nouveau matériel, qui m'a été volé en fin d'année dernière. Il mle permettra aussi de m'acheter un modem portatif, des batteries de rechange pour recharger mon téléphone et le modem, mais aussi m'acheter un disque dur, entre autre.
Merci beaucoup pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

PAYPAL
WESTERNUNION
PATREON






mardi 12 septembre 2017

Des casques bleus dans le Donbass ?


Le 05 septembre, le président de la fédération de Russie a proposé le déploiement de casques bleus dans le Donbass.

Cette proposition de Vladimir Poutine prend une nouvelle fois de court ses interlocuteurs, plus obsédés à faire monter les tensions aux frontières de la Russie avec leurs pseudos manoeuvres dites de "défense". Il suffit de voir les bouffées délirantes des dirigeants Suédois pour les exercices militaires qui se déroulent actuellement dans leur pays, Aurora17, pour comprendre que nous n'allons pas vers une période de paix, mais bien vers des moments beaucoup moins agréables letemps

Par contre, attention, si la Russie fait des manoeuvres militaires, branle-bas le combat dans les rédactions des kapos atlantistes (voir ici et  )

Comme pour la Syrie, l'Iran, le Venezuela ou encore la Corée du Nord, le pouvoir Anglo-Américain (city et wallstreet), a besoin de se créer des ennemis pour continuer à perdurer et imposer son idéologie libérale. Cette politique de diabolisation d'ennemis fantasmés permet par la peur de détourner l'attention des occidentaux sur leurs véritables ennemis. A savoir les oligarques qui les exploitent, les volent, leur mentent et au final, finiront, avec leurs consentements, à les réduire en esclavage "volontaire". L'esclavage par l'usure...Bienvenue dans le monde merveilleux des Rotschilds and co !
ça tombe bien, en France les électeurs viennent d'élire un de ses anciens (?) employé (macron1er).

Pour en revenir aux casques bleus, cette proposition a le mérite de créer un petit "buzz" et de peut-être faire avancer les négociations entre les Républiques du Donbass et le régime de Kiev. J'en doute, mais, pourquoi pas ?
Mais cette proposition n'est pas nouvelle. En 2015 déjà, la junte putschiste de Kiev réclamait le déploement de casques bleus. Bon, en même temps, à ce moment-là, l'armée ukrainienne était en train de se faire déboiter  dans le chaudron de Debalsavo et venait de se faire botter correctement les fesses de l'aéroport de Donetsk. En clair, ça sentait le roussi pour les putschistes de Kiev, et Porochenko était prêt à proposer n'importe quoi pour sauver son trône ! D'où Minsk 2 en février 2015.

En septembre 2015, Poutine avait déjà fait cette proposition rfi
En clair nous tournons en rond, et pendant ce temps-là, ce sont les civils du Donbass qui paye l'addition.
Car cette proposition qui semble bien entendu intéressante, ne sera pas voté au conseil de sécurité.
Pourquoi ?
Pour plusieurs raisons. La Russie propose l'envoi de casque bleu dont la mission sera de protéger les membres de l'o.s.c.e (qui va protéger les casques bleus ! LOL !) dans leurs missions d'observation et de contrôle des dépôts où son censé être stocké les armements interdits lors des accords de Minsk 2 (tout calibre supérieur à 100mm doit se trouver à plus de 30 kilomètres de la ligne de front)

Proposition bien entendu rejetée par le régime de Kiev, qui désire que les casques bleus se déploient partout, y compris à la frontière russe. C'est complétement ridicule ! Quels intérets de déployer des casques bleus à Torez par exemple ? Il n'y a aucun combat ! Si casques bleus il doit y avoir, c'est précisément sur les points chauds de la ligne de front.
De plus la Russie souhaiterait qu'il y ait des casques bleus russes. Comment dire...Kiev n'est pas d'accord.

Je vais être objectif et il faut reconnaitre que si des troupes de l'o.n.u devaient se déployer sur le front aux côtés de l'o.s.c.e, il ne faut clairement pas de Russes parmi eux.

Maintenant, il ne faut pas non plus de membres de l'otan parmi ces casques bleus ! Il faut être sérieux. L'otan forme, arme et finance les troupes du régime de Kiev qui bombardent et tuent des civils dans le Donbass depuis trois et demi. Il me semblerait malvenu que des soldats lettons, italiens ou français puissent venir ici jouer aux soldats de la paix, alors que directement ou indirectement ils sont partie prenante dans ce conflit.

De plus, quid des territoires occupés de l'oblast de Donetsk et Lugansk ?
Nous les abandonnons ? Ils vont-être contents les habitants de Marioupol ou d'Advedka !

En clair, rien n'avance dans le Donbass, le conflit reste gelé, les morts, même si le front est globalement "calme", continue de s'accumuler et la sortie du tunnel semble décidement bien loin.

Pour l'instant, le "spectacle" se déroule en Corée, mais comme pour la Syrie et le Donbass, Washington et ses complices maintiennent à feu doux ce conflit histoire de créer des points de fixation et d'attention à la Russie, mais aussi à ses alliés.

Les six mois qui viennent, vont être particulièrement stressants avec l'élection présidentielle en Russie, où l'oligarchie atlantiste va redoubler d'efforts pour continuer à semer le KO aux frontières de la Russie histoire d'essayer de perturber cette échéance électorale. Pour rappel, la Russie a aussi une frontière commune avec la Corée du Nord.


Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                     Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), 
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci beaucoup pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

Western Union 








vendredi 8 septembre 2017

Donbass: 08 septembre 1943/08 septembre 2017. Commémoration à Donetsk avec les vétérans


Aujourd'hui avaient lieu les commémorations de la libération du Donbass de l'occupation nazie et de ses complices.
Cette cérémonie s'est déroulée ce matin dans le parc de la culture slave à Donetsk.
Cet hommage comptait parmi les officiels de la République populaire de Donetsk (DNR), le maire par intérim, Alexei Kulemzin, au premier plan sur cette photo.
En plus des officiels, des vétérans étaient présents lors de cet hommage solennel, pour célébrer tous ensemble, la libération du Donbass le 08 septembre 1943.
Une minute de silence fut observée à la mémoire des soldats de l'armée rouge qui sont morts lors de cette bataille contre l'envahisseur nazi.
Plusieurs discours furent prononcés dont un par un vétéran qui a fait le parallèle entre 1943 et la lutte héroique que mène une nouvelle fois le peuple du Donbass contre les troupes du régime de Kiev depuis 2014.
Deux chanteurs, dont un tout jeune garçon, ont chanté une chanson en hommage à leurs illustres ainés, le tout dans une communion émouvante avec le public présent à cet hommage (environ 2000 personnes).
Pour un petit cours d'histoire, je vous invite à lire l'article de Wikipédia sur la bataille du Dniepr, dont faisait parti le Donbass Lien
Une petite vidéo sur la cérémonie:


A titre personnel, le 08 septembre est aussi un jour particulier. Effectivement, un an après la libération du Donbass, ma ville natale, Besançon était à son tour libéré de l'occupant nazi Lien
D'autres photos sur ce Lien

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                              Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), mon pay pal me ou sur mon patreon ou vous pourrez me soutenir avec un don à partir de 2 dollars.
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci beaucoup pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

Mon PAYPAL 
Western Union 

jeudi 7 septembre 2017

Portrait du Donbass: Philippe Khalfine, volontaire français dans le Donbass


Philippe Khalfine, jeune volontaire français de 25 ans, est venu avec ses idéaux, ses espoirs et son coeur en mars 2015. Sa soif de justice l'a guidé jusque dans le Donbass suite aux événements qui ont secoué l'Ukraine, après la révolution colorée lors de l'hiver 2013/2014 à Kiev.
L'agression militaire, précédé du massacre de la maison des syndicats, le 02 mai 2014, à Odessa ont fini par le convaincre de rejoindre le Donbass et de soutenir le courageux peuple russophone qui résistait face à la répression et les exactions commises par le régime des putschistes de la junte de Kiev.
Je vous invite à écouter ce jeune et courageux volontaire Français apolitique, présent depuis un peu plus de deux ans et demi.
Bon visionnage.


Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                            Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), mon pay pal me ou sur mon patreon ou vous pourrez me soutenir avec un don à partir de 2 dollars.
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci beaucoup pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

Mon PAYPAL 
Western Union 


mercredi 30 août 2017

Donetsk: reportage vidéo avec Miguel Puertas et Erwan Castel dans le quartier de l'aéroport


Il y a quelques jours en arrière, mon ami et fidèle camarade d'infortune, Erwan Castel m'a contacté pour savoir si je serais intéressé pour le suivre lors d'une visite guidée dans le secteur de l'aéroport de Donetsk, pour le blogger Catalan, Miguel Puertas.

Il va sans dire que le projet m'intéressait fortement. Ma réponse fut bien entendu positive à cette proposition.

Miguel Puertas est un blogger hispanophone faisant de l'information sur le conflit se déroulant dans le Donbass. Il est actuellement professeur à l'université technique de Donetsk où il enseigne en Anglais.
Auparavant, il enseignait en Lituanie, pays qu'il a dù quitter suite aux persécutions qu'il a subies suite à son engagement en faveur de la population russophone d'Ukraine.

Depuis maintenant plus d'un an, Miguel habite Donetsk d'où il informe ses compatriotes, mais aussi le monde hispanophone et anglophone de la situation dans le Donbass.

Ce lundi 28 août, en sa compagnie et avec un guide, habitant du quartier, Erwan Castel, partageant le quotidien des habitants, nous nous sommes rendu dans ce secteur devenu à ses propres dépens célèbre.
Ce secteur, c'est la zone de l'aéroport de Donetsk, qui avant la guerre faisait la fierté des habitants de Donetsk, mais aussi de toute la population du Donbass.
Aujourd'hui et ce depuis 2014, ce secteur globalement détruit par les combats de 2014/2015 est devenu une zone triste, où ne règne qu'un silence de mort perturbé uniquement par les bombardements quasi quotidiens de l'armée ukrainienne.

Je remercie Erwan de m'avoir offert la possibilitée de faire ce reportage, ainsi que Miguel Puertas pour ce moment de fraternité, mais aussi d'émotions partagées ensemble.

C'est un reportage que vous ne verrez pas dans les médias mainstream, car malheureusement les médias occidentaux pratiquent la politique de l'édredon. Ils ne veulent pas que vous voyiez ces images et ce genre de vidéo, car ça va à l'encontre de leur vision et de la propagande diffusée par l'otan et son bras armé, l'armée ukrainienne et la junte putschiste de Kiev.

Bon visionnage les amis et à bientôt pour d'autres reportages.

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                     Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), mon pay pal me ou sur mon patreon ou vous pourrez me soutenir avec un don à partir de 2 dollars.
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci beaucoup pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

Mon paypal me 
Western union 









lundi 28 août 2017

Donetsk: hommage à la mémoire des enfants tués par l'armée ukrainienne


Ce matin, lundi 28 août 2017, avait lieu dans le district de Kalininsky à Donetsk, une cérémonie en hommage aux enfants morts dans le Donbass libre depuis 2014.


Plusieurs officiels de la République populaire de Donetsk (DNR) étaient présents à cet hommage.
Parmi eux, plusieurs responsables de district de Donetsk.
Edouard Basurin, porte-parole du ministère de la défense était aussi présent, pour rendre hommage aux enfants, victime du régime de Kiev et de sa haine pathologique contre les russophones du Donbass, mais aussi envers ceux qui vivent dans les territoires temporairement occupés par l'armée ukrainienne, ou en Ukraine.

La cérémonie était présidée par le ministre de l'information, Igor Antipov.

Une minute de silence fut observée par les participants et plusieurs personnes prirent la parole pour cet hommage particulièrement émouvant avers ces enfants qui ne sont plus parmi nous.

Après le recceuillement et les discours, des enfants, suivi d'adultes et des officiels ont déposé des fleurs et des jouets devant le monument situé dans le parc de la victoire du district de Kalininsky.

L'émotion parmi les participants était palpable, même parmi les "journalistes".

Pour rappel, 101 enfants sont morts depuis le déclenchement de l'opération punitive contre la population russophone du Donbass au printemps 2014 par la junte putschiste de Kiev.
Ce régime criminogène est soutenu depuis 2014 par Washington, l'union européenne et le Canada, militairement, économiquement et médiatiquement.

Quelques photos de la cérémonie:













Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                              Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), mon pay pal me ou sur mon patreon ou vous pourrez me soutenir avec un don à partir de 2 dollars.
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci beaucoup pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

Mon PayPal Me 
Westnern Union (depuis un bureau de poste ou depuis leur site internet)
Mon R.I.B: