Translate

mercredi 26 avril 2017

Les mines, l'O.S.C.E et les victimes qui passent sous les écrans radars de la presse occidentale


Alors que dimanche 23 avril, un véhicule de l'o.s.c.e était victime d'une mine dans la République populaire de Lougansk (LNR), la presse subventionnée rapportait ce drame qui a fait un mort et 2 blessés parmi les membres de cette organisation payé par l'UE. Le personnel de l'o.s.c.e a en charge de surveiller le retrait de l'armement et le respect du cessez-le-feu conformément aux accords de Minsk 2 de février 2015 entre l'armée du régime de Kiev et les deux armées des Républiques indépendantes du Donbass libre.
Jusque-là, rien d'anormal à ce que la presse occidentale rapporte le décès et les blessés dû à ce drame.
Là où ça commence à devenir infecte, c'est quand ce genre de drame touche des civils des deux Républiques et qu'évidemment ça ne fait pas une ligne chez les kapos de la presse aux ordres !

Car le lendemain, le lundi 24 avril, un civil a été tué et cinq autres blessés alors qu'ils travaillaient (des bûcherons) dans un bois près du village de Perevalsk dans la LNR. Pas de chance pour eux, leur tracteur a roulé sur une mine laissée par l'armée du régime de Porochenko. Qui en a parlé dans la presse en Europe de l'ouest ? Personne !
Les civils dans le Donbass peuvent bien continuer à crever, tous ces bobos moralisateurs n'en ont rien à foutre ! Pour l'instant, leur petit frisson quotidien, c'est de savoir si macaron, le golden boys de l'oligarchie bancaire passera président et s'ils pourront continuer à jouir des privilèges que leurs maîtres esclavagistes leur accordent avec le pognon des autres !
Esclave un jour, esclave toujours ! Spartacus serait mal barré avec ce genre de larve...

Oui, je me lâche, car parfois il faut le faire ! Une saine et bonne colère, ça ne fait pas de mal et ça permet de se vider un peu la tête face à l’indifférence de nos contemporains si aveugles, en croyant que futilement le malheur et les affres de la guerre ne les concerneront plus jamais ! macaron, en bon valet de l'oligarchie les y emmènera, de gré ou de force...nous en reparlerons certainement dans un futur pas si éloigné.

Car, outre ces victimes en LNR, plusieurs civils ont été blessés dans la République populaire de Donetsk (DNR) ces jours derniers. Hier, quatre civils innocents ont encore subi la vindicte meurtrière de l'artillerie du régime de Kiev. Trois de ces victimes sont à déplorée dans le district de Petrovski (sud-ouest dans la ville de Donetsk), et une autre signalée à Gorlovka au nord-est de Donetsk.
 Pas grave, car selon la terminologie de Porochenko et de ses complices occidentaux, il ne s'agit que de vulgaires terroristes ! De mémoire, les nazis qui occupaient l'Europe parlaient comme ça aussi de ceux qui leur résistaient.

Depuis le début de cette guerre déclenché par la junte putschiste de Kiev en avril 2014, des milliers de civils sont morts, des milliers d'autres ont été blessés, plus de 24 000 habitations ont été endommagées ou détruites, des dizaines d'hôpitaux, d'écoles, de parcs etc ont été la cible des tirs des soudards enivré de haine contre ce peuple qui a osé dire NON à ce régime corrompu et qui a refusé de vivre sous son joug !
 Combien de résolution de l'O.N.U ont condamné les crimes de guerre et contre l'humanité perpétrée par Kiev ? Aucune.
Combien d'hommes ou de femmes politique de l'occident ont condamné ces crimes ? Aucun.
Combien d'O.N.G ont condamné ces crimes ? Aucunes.
Combien de journalistes ont condamné ces crimes ? Aucuns.

Je vais conclure d'une manière quelque peu lapidaire : qu'ils aillent tous au diable, s'il veut bien d'eux !


Je ne suis pas charlie, et même pour être totalement franc avec vous, je l'emmerde charlie ! J'emmerde tous ces faux-culs !

A bon entendeur ! Salut !

Sources pour cet article :
DAN
LUG INFO
DONI PRESSE

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                          BESOIN DE VOTRE AIDE

Pour les personnes qui me font des dons, je vous informe que je ne dispose malheureusement plus du compte bancaire "nickel".
La personne qui m'avait permis de disposer de ce compte à décider unilatéralement de le fermer. Inutile de vous préciser que cette forfaiture me met dans une situation financière des plus précaires ! Il ne reste plus qu'à ma disposition pour bénéficier de votre soutien financier que western union, pay pal et mon patreon.
Si mes donateurs veulent quelques précisions, je leur apporterai via la messagerie privée de facebook ou VK.
Merci pour votre soutien, et quoi qu'il arrive, je suis à Donetsk et j'y reste, n'en déplaise à certains !
Bien à vous, bon courage pour la suite.
Sébastien.

western union (pays Ukraine)
mon paypal me 
mon patreon 



vendredi 14 avril 2017

Donbass : revue de presse du vendredi 14 avril


 Bonjour à toutes et tous.
La revue de presse du jeudi 13 avril est ici

Commençons par le bilan hebdomadaire (semaine du 08 au 14 avril).
Depuis le 1er avril, un cessez-le-feu est en vigueur. Le drame, c'est que l'armée ukrainienne ne doit pas être au courant...

En DNR, le "cessez-le-feu" a été violé 380 fois par Kiev. Un total de 2672 obus a été tiré contre le territoire de la République populaire de Donetsk. Le bilan humain fait état de 8 morts et 6 blessés, dont 3 civils.
28 secteurs ont été touchés par ces bombardements, en particulier le district de Petrovski dans le sud-ouest de Donetsk, les restes de l'aéroport, Spartak, Yacinovataya, Zaitsevo, Dokoutchaevsk etc
Les dommages matériels s'élèvent à 27 habitations endommagées ou détruites.
Le 9 avril, l'armée ukrainienne a tiré une roquette ouragan (220mm) dans le front sud de la DNR (Kominternovo/Sahanka). Mais, suite à un problème technique, elle s'est abattu dans un champ, au lieu d'aller s'écraser dans une zone peuplée !
A la vue du cratère, on n'ose imaginer les dégâts qu'elle aurait pu causer au milieu d'habitations civiles !
Le reportage à Kominternovo de Janus Putkonen, directeur de l'agence Doni, ici
Alors qu'une confirmation du cessez-le-feu du 1er avril était validé pour le jeudi 13 au matin 10H00, dans le secteur de Zaitsevo l'artillerie et les soudards de Kiev se sont une nouvelle fois acharnés sur des habitations civiles.

Le reportage de Christelle à Zaitsevo ici

En LNR le "cessez-le-feu" a été violé 25 fois pour un total de 464 obus reçu de la part de l'artillerie ukrainienne.
Le bilan humain fait état d'une civile blessée. Lors de ces bombardements, 3 maisons ont été endommagées. Pas d'info concernant les pertes militaires.

En Ukraine, enfin ce qu'il en reste avec les oligarques aux pouvoirs, le chef du gouverne-ment n'exclut pas de doubler le budget de la défense si la croissance est au rendez-vous. Visiblement la junte putschiste a dû louper un épisode ; l'Ukraine est en faillite, et elle ne doit son salut uniquement grâce aux contribuables des USA, du Canada, de la Suisse et de l'UE de ne pas avoir encore totalement sombré source
Juste pour info : la dette due pour l'entreprise qui fournit l'électricité à Kiev à augmenter pour le mois de mars de 5 millions de dollars ! Le total de la dette ce chiffre à plus de 35 millions de dollars. En sachant que le salaire de base est de 110 dollars... source
Une autre info intéressante : le tarif moyen des charges pour un appartement en Ukraine se chiffre à 72 euros par mois. Avec un salaire de base à 100 euros, je comprends mieux pourquoi la dette sur les énergies augmente de manière exponentielle et continue.
Sources pour cet article :
lug info
dan news info
doni news
doni presse

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                 Besoin de votre aide
J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphonique, abonnement internet etc
Merci beaucoup pour votre soutien, sans lequel il me serait impossible de continuer mon combat dans la guerre de l'information.
Vous pouvez m'aider en m'envoyant vos dons (pays Ukraine) directement par western union 
Avec pay pal 
Cordialement.
Sébastien.



jeudi 13 avril 2017

Donbass : la revue de presse du jeudi 13 avril


Bonjour à toutes et tous.

La revue de presse du mercredi 12 avril est ici

Il y a exactement 3 ans, le 13 avril 2014, commençait la guerre dans le Donbass. Le SBU, la police politique du régime de Kiev et l'aviation ukrainienne prenaient pour cible la ville de Slaviansk et ses habitants qui se révoltaient contre la pseudo révolution du maidan.
Sur cette vidéo, des forces-spéciales russes bloquant l'armée ukrainienne avec des armes ultra-sophistiquées :

Sur le front, la journée et en particulier en soirée, la situation était beaucoup plus active que la veille. Effectivement, pour le malheur du peuple du Donbass, l'artillerie lourde ukrainienne (152mm) a fait son retour.
Comme je vous le disais hier, Yacinovataya ( au nord de Donetsk) a été bombardé hier matin, mais des détonations se sont faites entendre hier soir contra le district de Petrovski, dans le sud-ouest de Donetsk.

Autrement, hormis dans le secteur de Debalcevo, tous les points chauds du front dans la DNR ont subi des bombardements hier.
Des bombardements et parfois des combats avec des armes légères se sont déroulés à Zaitsevo, les restes de l'aéroport, Peski, Spartak, Staromaïlovka (ouest de Donetsk), Trudovsli (sud-ouest de Donetsk), Dokoutchaevsk et dans le sud de la DNR dans le secteur de Kominternovo.
Une vidéo d'hier réalisée par Katia de l'agence news front à Kominternovo :
C'est la trêve, version régime de Kiev !

Le cessez-le-feu au final, été brisé 57 fois hier par l'armée ukrainienne. Trois maisons, dans le district de Petrovski (sud-ouest de Donetsk) et un immeuble d'habitation à Gorlovka ont été endommagés lors des bombardements de la veille. Pour rappel, plus de 24 000 immeubles ou maisons ont été détruits ou endommagés depuis le début de la guerre dans la République populaire de Donetsk.

Une mise en garde du ministère de la défense à l'intention des soldats mais aussi pour les habitants résidents près de la ligne de front. Des rapports font état d'une grande activité de snipers ukrainiens et de mercenaires étrangers (Polonais et Baltes en particulier). Hier, un soldat républicain a été assassiné par l'un de ces tireurs.

Bonne nouvelle, l'information a été confirmé : les habitants de Dokoutchaesk (400) et le village de Elenovka ont de nouveau de l'électricité grâce aux courageux employés du ministère de l'énergie dans la zone grise. Cette zone est censé être vide de combattants, mais l'armée ukrainienne occupe dans la plus totale violation des accords de Minsk, plusieurs hameaux et villages, sans qu'aucune condamnation  et sanctions ne soient appliquées contre le régime de Kiev ! Comme d'habitude avec Washington et ses complices, soutiens actifs de la junte de Porochenko, c'est du  poids, 2 mesures !

En LNR, à Pervomaïsk des tirs d'armes légères, des bombardements aux mortiers se sont produits hier. Autrement le reste de la ligne de front était globalement "calme".

Dans le registre, mauvaise nouvelle, l'eau est de nouveau coupée par le régime de Kiev pour plusieurs localités. Plusieurs dizaines d'habitants se retrouvent une nouvelle sans eau, sans aucun préavis de la part de Kiev.

Hier matin, vers 11H00, des observateurs de l'O.S.C.E en mission à Pervomaïsk. Des tirs d'intimidations effectués par des soudards de l'armée ukrainienne se sont produits lorsque les membres de l'O.S.C.E ont voulu franchir la ligne de front pour constater les résultats des bombardements de Kiev les jours précédents. Ces tirs venaient de BMP et d'armes légères (AK-74).

L'espoir des enfants du Donbass libre symbolisé dans ce dessin...Cette volonté de paix viendra un jour, lorsque le régime de Kiev se sera écroulé sous le poids de ses crimes, la contradiction de ses mensonges et de ses spoliations massives des richesses de l'Ukraine.

Sources pour cette revue de presse :
opoveshenie
military map
dan news info
lug info

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                               Besoin de votre aide
J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphonique, abonnement internet etc
Merci beaucoup pour votre soutien, sans lequel il me serait impossible de continuer mon combat dans la guerre de l'information.
Vous pouvez m'aider en m'envoyant vos dons (pays Ukraine) directement par western union 
Avec pay pal 
Cordialement.
Sébastien.





mercredi 12 avril 2017

Donbass : la revue de presse du mercredi 12 avril


Bonjour à toutes et tous.
La revue de presse du lundi 10 avril ici

Le point sur les bombardements dans la DNR et la LNR.
En DNR des bombardements ont eu lieu à Zaïtsevo (nord de Gorlovka), Spartak, les restes de l'aéroport, volvo center (sud-ouest de l'aéroport), Yacinovataya, Trudovski dans le sud-ouest de Donetsk (2 maisons d'endommagées), Dokoutchaevsk (400 logements sans électricité, rétabli depuis), Kominternovo et Sahanka dans le sud de la DNR.
Pour la journée d'hier, 50 violations du cessez-le-feu ont été constaté par le ministère de la défense. Un soldat blessé au registre des dommages humains.
Ce matin, je viens de l'apprendre, l'artillerie lourde ukrainienne à bombarder le secteur de Yacinovataya.

En LNR, Il y a eu des tirs d'arme légère et de mortier dans le secteur de Kalinovo. Il y a eu 6 violations du cessez-le feu perpétré par les troupes du régime de Kiev.
Dans la rubrique, nous sommes là, mais nous ne servons pas à grand-chose : l'O.S.C.E.
Les autorités de la LNR vont questionner cette organisation au sujet des bombardements sur la ville de Donetski les 8 et 9 avril. Car dans leur rapport journalier, nulle part il n'en est fait mention. C'est triste à dire, mais c'est la routine avec l'O.S.C.E dont c'est pourtant le travail de comptabiliser les tirs et bombardements dans le Donbass.

Dans le cadre des accords de Minsk, 14 prisonniers de droits communs ou criminels ont été transféré dans des prisons en Ukraine, en provenance de la DNR, pour y purger leur peine.

Dans un registre plus constructif, le développement économique de la DNR se poursuit malgré l'embargo international. Un domaine primordial pour tout pays qui veut se développer, c'est d'être au maximum autosuffisant dans le domaine alimentaire. Le bio est extrêmement répandu dans la DNR, loin des effets de mode de la société consumériste du monde occidental. Ici c'est naturel de produire sans ajout de produits toxiques et mortifères pour la nature, les animaux et les êtres humains.
C'est pourquoi, vendredi 07 avril, le président de la République Populaire de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko, est aller assister à la première récolte de tomates bio dans la serre de Zougres dans l'est de Donetsk.
Je vous laisse lire l'article instructif de Christelle de l'agence Doni presse et écouter la vidéo qui se trouve ici

Une émission sur la radio Notre-dame a eu lieu lundi 10 avril, avec comme thème : Donbass, qui sont les protagonistes des violences perpétrées à l'est de l'Ukraine ?
Quatre personnes pour en débattre...Enfin presque, car l'ambassadeur d'Ukraine a refusé de discuter avec des hors-la-loi !
Il y avait l'ambassadeur du régime de Kiev, Xavier Moreau, Nikola Mirkovic et Nicolas Dhuicq.
L'émission ici 


Source pour cette revue de presse :
opoveshenie 
militarymap 
doni news 
dan news info 
lug info 

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                            Besoin de votre aide
J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphonique, abonnement internet etc
Merci beaucoup pour votre soutien, sans lequel il me serait impossible de continuer mon combat dans la guerre de l'information.
Vous pouvez m'aider en m'envoyant vos dons (pays Ukraine) directement par western union 
Avec pay pal 
Cordialement.
Sébastien.




lundi 10 avril 2017

Donbass : revue de presse du lundi 10 avril


Bonjour à toutes et tous.
La revue de presse du dimanche 09 avril ici

Nous commençons cette revue de presse avec les violations du cessez-le-feu perpétré  par l'armée ukrainienne contre les deux Républiques du Donbass libre (DNR/LNR).
En DNR il y a eu 43 violations du cessez-le-feu hier. En LNR 4 violations sont à déploré.

Les tirs et les bombardements ont concerné les restes de l'aéroport de Donetsk, le village de Spartak et le district de Petrovski dans l'ouest de la ville de Donetsk. Des dégâts et des victimes ont été signalé, mais pas plus d'informations au moment où j'écris ses lignes.

Vers 13H00, cet après-midi, à Dokoutchaevsk (au sud de la ville de Donetsk),  l'artillerie ukrainienne a tiré sur un jardin d'enfant (entre autres). Des vitres ont été soufflées et il y a eu un début d'incendie. Des enfants se trouvaient dans l'établissement, d'où ils ont été évacués. Heureusement, aucun n'a été blessés lors de ce crime de guerre du régime de Kiev.
Un combat avec des véhicules blindés légers et de l'infanterie est en cours actuellement à Dokoutchaevsk (15H00).

Le bilan humain (provisoire) fait état d'un soldat tué.
Vidéo du ministère de la défense de la DNR sur les zones concernées pour la journée d'hier (dimanche 09 avril) :


Depuis le début de l'année, 500 maisons ou immeubles, 63 infrastructures (lignes électriques par exemple), 5 hôpitaux, 16 établissements scolaires, 10 entreprises industrielles et 14 bâtiments administratifs ont été endommagés par l'artillerie ukrainienne. Rien que pour l'usine de filtration d'eau située dans la zone grise entre Avdeevka (occupée par l'armée ukrainienne) et Yacinovataya (DNR), 23 obus ont touchés cette infrastructure vitale pour près de 2 millions de personnes.

En LNR, plusieurs localités ont été visés hier par les bombardements aux mortiers effectués par l'armée ukrainienne. Il s'agit entre autres de Kalinovka ou Kalinovo. Pour la journée d'hier, se sont 80 obus qui ce sont abattu sur le territoire de la jeune république.

Depuis le début de l'année plus de 17 000 obus ont été tirés par le régime de Kiev contre la République de Lougansk (LNR) pour un total de 769 violations du cessez-le-feu (3 depuis décembre !).

En Ukraine, à Odessa, des racailles nazis ont attaqué des habitants de la ville qui se rendaient au monument du soldat inconnu. Le crime de ces personnes ?
Aujourd'hui c'est le 73ème anniversaire de la libération de la ville de l'occupant nazi et des habitants venant rendre hommage aux anciens qui s'étaient battu contre les troupes d'occupation et les en avaient valeureusement chassé. Intolérable pour ces nostalgiques du troisième reich et de ses complices de l'époque, les bandéristes.

C'est déjà dans cette ville, le 02 mai 2014, que ces criminels avaient assassinés des dizaines de personnes qui s'étaient pacifiquement réunis devant la maison des syndicats. Cette macabre journée du printemps 2014 s'était soldé par des scènes dignes d'un film d'horreur avec des personnes brûlées vives, qui s'étaient réfugiées dans le bâtiment pour échapper au lynchage des nazillons.


Vous remarquerez la "jolie" croix celtique peinte en rouge dans le reportage et la croix gammée en noir juste à côté ! Les meurtriers ont signé leur crime ce jour-là. Trois ans après, aucun de ces assassins n'a été jugé par le régime de Kiev. Au contraire, la junte de Kiev leur a même donné des armes pour continuer le massacre dans le Donbass !

Sources pour cette revue de presse :
Strelkov info
Opoveshenie
Rusvesna
Dan news info

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                Besoin de votre aide

J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphonique, abonnement internet etc
Merci beaucoup pour votre soutien, sans lequel il me serait impossible de continuer mon combat dans la guerre de l'information.
Vous pouvez m'aider en m'envoyant vos dons (pays Ukraine) directement parWestern Union 
Avec Pay Pal 
Cordialement.
Sébastien.



dimanche 9 avril 2017

Donbass : revue de presse du dimanche 09 avril


Bonjour à toutes et tous.
La revue de presse du samedi 08 avril ici

La situation sur le front n'a pas connu d'évolution majeure au cours de la journée précédente.
Dans la DNR le cessez-le-feu a été rompu 52 fois par l'armée ukrainienne. Dix-neuf villes et villages ont été vidés par ces tirs dont les restes de l'aéroport et ses alentours, Spartak, Dokoutchaevsk, le village de Troudovski (district de Petrovski/sud-ouest de la ville de Donetsk). Un bilan des destructions et des pertes éventuelles sera communiqué dans la journée par le ministère de la défense.

Dans la LNR, deux violations à signaler. Un civil a été blessé.

Près de Dokoutchaevsk (au sud de Donetsk), dans le village de Yasnoye, un membre du ministère des situations d'urgence qui avait été appelé par des villageois pour identifier un engin explosif (une mine), a été pris à partie par les artilleurs ukrainiens. Heureusement, personne n'a été blessé lors de cette énième provocation des soudards de Kiev. Forcément, l'armée ukrainienne n'a pas envie que des mines soient neutralisées. Si ça peut continuer à tuer des civils, comme la semaine dernière ou une femme est morte et 7 civils ont été blessés, pour eux c'est toujours des gens qu'ils n'auraient pas besoin d'éliminer si un jour (qui n'arrivera jamais) ils réoccupaient le Donbass libre !

Lors d'un bombardement contre le village d'Elenovka (au sud de la ville de Donetsk), des infrastructures civiles ont une fois de plus été endommagées par l'artillerie ukrainienne. Suite à ces tirs, 13 rues du village se sont retrouvées sans électricité !

L'opérateur de téléphonie ukrtelecom (Ukrainien), a officiellement annoncé cessez ses services dans les zones du Donbass libre (DNR/LNR). Tant mieux, ça fera plus de clients pour les opérateurs locaux !

Dans le cadre du procès des membres du pseudo bataillon tornado, le verdict est tombé vendredi à Kiev.
Pour rappel, 12 membres de cette unité "militaire" du régime de Kiev sont poursuivis pour crimes, violences (tortures !) et viols contre des civils et des prisonniers dans le Donbass ! Rien que ça !
Le commandant de tornado, Ruslan Onishchenko a écopé de seulement 11 ans de prison.
Son complice, pardon, son adjoint, Nikolaya Tsukura, à 9  années de prison.
Les autres soudards ont été condamnés à des peines allant de 8 à 10 ans de détention.
Trois des accusés se sont vu infligés une peine de 2 à 3 années de sursis !

Devinez ce qui s'est passé après le verdict ?
Les avocats qui défendent ces criminels ont fait appel. Jusque-là, logique, ils sont dans leur rôle.
Mais le procureur trouvant la sanction trop sévère a fait de même ! Ben oui, le régime n'apprécie pas trop que l'on condamne ses "héros" ! Il voulait bien organiser un procès pour amuser la galerie et faire croire qu'il a une justice "impartiale" en Ukraine. Sauf que le juge les a pris au mot et a condamné, visiblement trop durement, les enfants terribles du maïdan !

Pour suivre tout au long de la journée des informations sur le Donbass, la Russie et l'Ukraine, je vous invite à nous rejoindre dans ces deux groupes :
Amitiés France Donbass libre
Les amis de la Russie

Sources pour cette revue de presse :
rusvesna
lug-info
doni news
strelkov info
opoveshenie

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                Besoin de votre aide
J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphonique, abonnement internet etc
Merci beaucoup pour votre soutien, sans lequel il me serait impossible de continuer mon combat dans la guerre de l'information.
Vous pouvez m'aider en m'envoyant vos dons (pays Ukraine) directement par Western Union 
Avec Pay Pal 
Cordialement.
Sébastien.






samedi 8 avril 2017

Donbass : revue de presse du samedi 08 avril


Bonjour à toutes et tous.

Nous allons commencer cette revue de presse par un bref résumé hebdomadaire. Du 1er au 07 avril, l'armée ukrainienne a violé le cessez-le-feu 227 fois dans la DNR (République populaire de Donetsk) et tiré 2292 obus. 28 villes ou villages ont été touchés par ses tirs ce qui a eu pour conséquence d'endommager 36 habitations (immeuble ou maison).
Le bilan humain s'établit à 5 morts (4 soldats et un civil) et 21 blessés (dont 11 civils). En plus de ces pertes lors des bombardements de l'artillerie ukrainienne, une femme est morte et 7 civils ont été blessés par l'explosion d'une mine.
Tableau des violations du cessez-le-feu :

Dans la LNR (République populaire de Lougansk), le cessez-le-feu a été violé 23 fois pour un total de 802 obus reçu de la part du régime de Kiev. 16 localités ont été concernés par ces bombardements lors de la semaine écoulée. Le bilan officiel fait état d'un soldat blessé.

Dans la rubrique brassage de vent, jeudi 06 avril a eu lieu une réunion du format Normandie à Minsk entre la France, l'Allemagne, l'Ukraine et la Russie. Je vous fais une courte synthèse : il faut retirer les armes lourdes et appliquer les accords de février 2015... On est bien avancé avec ce genre de baratin !

Depuis ces fameux accords de Minsk, il y a eu 10 cessez-le-feu dans le Donbass, dont 3 depuis décembre !

Toujours jeudi 06 avril, le parlement européen a adopté l'exemption de visa pour l'Ukraine. Les Ukrainiens pourront venir dans l'UE sans visa pendant 90 jours par période de 180 jours. Gageons que beaucoup de citoyens ukrainiens vont en profiter pour fuir le régime de Kiev et s'installer clandestinement dans ce qu'ils considèrent à tort comme l'eldorado européen. Les patrons seront contents, ils vont avoir encore un peu plus d'esclaves corvéables à souhait source
Le plus "rigolo" dans cette histoire, c'est que Porochenko, le président de la junte de Kiev, s'est engagé à faire en sorte que les billets d'avion soient le moins cher possible avec les compagnies à bas-coûts ukrainiennes pour se rendre dans l'UE !
Hier, lors d'un entretien téléphonique avec le vice-président des USA, Porochenko le boucher du Donbass, a félicité son interlocuteur pour le bombardement sur une base aérienne de l'armée Syrienne. Il a, dans un culot dont seul lui a le secret, fustigé le président Syrien qui tuerait son propre peuple. Les cons ça osent tout, c'est même à ça qu'ont les reconnaît !
Pour suivre tout au long de la journée des informations concernant le Donbass, la Russie et l'Ukraine, je vous invite à nous rejoindre sur ces deux groupes Facebook :
Amitiés France Donbass libre
Les amis de la Russie

Sources pour cette revue de presse :
Dan 

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                              Besoin de votre aide
J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphonique, abonnement internet etc
Merci beaucoup pour votre soutien, sans lequel il me serait impossible de continuer mon combat dans la guerre de l'information.
Vous pouvez m'aider en m'envoyant vos dons (pays Ukraine) directement par Western Union 
Avec Pay Pal 
Cordialement.
Sébastien.